Le signe du bélier.



Date : du 20 mars au 20 avril.

Phrase : « Je suis ».

Couleur : rouge.

Planète : Mars.

Mode : cardinale.

Elément : Feu.

Fonction: Emettrice.

Maison : 1.


© Léa Gagnant

Le premier souffle.

Le signe du bélier est considéré comme le premier signe du zodiaque. C’est un signe de commencement puissant. Il débute avec l’équinoxe de printemps. C’est le moment de l’année où le jour triomphe de la nuit. Les journées s’allongent, la clarté revient, et le printemps nous apporte un sentiment de renouveau. Les bourgeons se mettent à éclore et la vie reprend le dessus.
Le bélier est chargé de cette énergie, il porte en lui le feu de la vie, l’étincelle qui permet à toute chose d’exister. Le bélier est ce signe qui se donne naissance, qui sort de la matrice unifiée pour exister en tant qu’individu unique. La tête en avant, il sort du ventre de la mère cosmique pour entrer en conquête du monde, porté par un élan qui le dépasse.
On compare le bélier à l’enfant qui vient de naitre ou à l’adolescent qui quitte le cocon familial pour se découvrir par lui même. Il fait porter sa voix, il gronde pour montrer qu’il est là! Il peut aussi sembler en opposition car il cherche à s’individualiser à tout prix. Il n’a pas encore fait l’expérience de l’altérité. Mais cela lui confère une belle insouciance et une spontanéité enfantine solaire.

« L’être humain bélier est contraint, de l’intérieur, à acquérir un moi à tout prix, contraint a forcer son âme individuelle, encore insaisissable, a assumer le fardeau de l’incarnation »

Dane Rudhyar

Qui suis-je ?

Avec le bélier, on passe du tout indissocié du ventre de la mère à l’expérience du « je ». Le bélier se regarde et se demande: « qui suis je ? ». Commence alors un chemin intérieur, celui de la découverte de soi. Chaque choix qu’il fait est celui qui le mènera un peu plus vers lui même. L’action est pour lui le moyen de rentrer en contact avec le monde et il ne le fait pas avec les mains mais bien à coup de corne. Il se heurt à la vie pour mieux la sentir.
On a tendance à dire (ce qui n’est pas tout à fait faux) que le bélier fonce tête baissée, se cogne et du coup renonce. S’il est vrai que le bélier ne va pas toujours au bout des choses, ce n’est pas un signe qui abandonne devant l’obstacle mais c’est un être sensible sous ses allures de battant qui peut choisir le retrait pour se protéger. Et puis il peut avoir tendance à se bruler les ailes car s’il regorge d’une énergie vitale immense, celle-ci peut s’épuiser en un instant car il crame vite ses réserve, donne tout et ne sait pas bien doser. Mais c’est un signe qui ose, qui prend position qui se bat pour ce en quoi il croit !
On dis aussi que le bélier agis avant de penser, c’est vrai qu’il ne prend pas toujours le recul nécessaire car il suit son instinct coute que coute. Il croit fort en ce qu’il ressent ce qui peut lui donner un air egocentrique, il cherche à convaincre car il est passionné par ce qu’il pense, vit… Il est rapide, il avance vite mais n’a pas de vision à long terme, il est dans le moment présent. Il doit se familiariser avec le temps et apprendre la patience afin de concrétiser ses élans!
Le bélier est authentique, et son honnêteté, sa franchise le font parfois manquer de diplomatie, de tact. Mais il ne pense jamais à mal, s’il blesse c’est maladroit et il s’en voudra aussi vite que la phrase cinglante qui s’est échappée de sa bouche.
C’est un signe qui favorise l’action comme on l’a dit mais aussi les relations profondes, celle qui le connecte à son cœur. Les mondanités ne sont pas son fort car il est plus un adepte du je que du nous. C’est la toute la complexité car pour mener les foules sans tyrannie, il doit apprendre à accueillir l’autre, à jouer collectif, à plus d’harmonie.

Un guerrier de lumière.

La peur ne fait pas parti de son vocabulaire, s’il a peur c’est de ne plus exister en tant que lui. Sinon, il va au devant des choses. L’image du guerrier, du sportif lui sont attribuées non pas pour la violence (dont il peut parfois faire preuve au demeurant) mais pour l’aspect combatif pour cette confiance en lui, en son potentiel de réussite. Attention tout de même à ne pas voir la vie comme un champ de bataille à conquérir ! Le bélier se doit d’être un guerrier du cœur qui œuvre pour initier l’amour dont il est issu.
Il est celui qui sort des ténèbres pour aller vers la lumière. Pour le bélier, la survie passe par le fait d’être le premier, s’il n’est pas le meilleur, alors il sera noyé dans la foule. C’est pour ça qu’il est un leader, il désire entrainer les autres vers sa compréhension du monde, certes, sans compromis, mais avec un élan du cœur puissant. Il est inspiré et inspirant, l’énergie qu’il déploie sert souvent l’ambition des autres. C’est un individuel qui a besoin du collectif pour exister sous son meilleur jour ! Seul il va vite, avec les autres il va loin.
Sous ces airs primitifs, le bélier est un être spirituel. A peine sortie de la matrice, il en garde la trace et c’est cet écho, cette boussole intérieure qui le pousse à se dépasser et qui fait qu’il entraine les autres avec lui. Il doit traverser le zodiaque, signe après signe pour revenir d’où il vient. Le bélier est porteur d’un grand courage, il est l’initiateur du renouveau!

Avec amour,

Léa

Si cet article t’a plus n’hésite pas à t’abonner à ma newsletter pour recevoir les prochains.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :